Mon carnet de couture

bullet journal couture

Je ne sais pas pour toi, mais moi, je suis victime du syndrome du post-it. Sisi, je suis certaine que toi aussi tu connais ! Il se traduit comme çà : des idées pleins la tête (merci Instagram et Pinterest, entres autres!) que l’on écrit sur le premier truc qui est à portée de main : un post-it, au dos d’un ticket de caisse, sur le coin d’une serviette en papier etc… C’est bon, tu vois de quoi je veux parler ?

Bref, le truc c’est qu’avec tous ces supports de nature différente, je te raconte pas le nombre d’idées que j’ai égarées… Alors lorsque j’ai vu ce joli carnet en liège, avec incrustations dorées, je me suis dit « Il est temps que tu t’organises mieux que ça !« 

carnetcouture

J’ai acheté ce petit carnet à 3€50 chez Hema. C’est un carnet A5, avec des feuilles vierges : sans lignes, ni carreaux, ni points. Parfait pour en faire un carnet hyper personnalisé !

La tendance de ces dernière années, c’est le bullet journal (bujo pour les intimes). Je trouve le principe intéressant, mais extrêmement chronophage… Même si j’ai un peu plus de temps pour moi en ce moment, je préfère l’utiliser à d’autres fins ! Et passer ma journée à remplir un carnet, très peu pour moi…

J’ai donc décider de reprendre certaines « techniques » du bullet journal, afin de réaliser mon carnet de couture !

Ce que j’écris dans mon carnet

J’ai décidé de faire 4 parties dans ce carnet :

  • une première partie pour répertorier tous les patrons : ceux que j’ai en ma possession et ceux qui me font envie mais que je ne possède pas (encore)
  • une deuxième partie pour répertorier les tissus que j’ai utilisé, ou que j’ai acheté. Ce n’est pas pour tenir mes stocks, pas du tout. C’est surtout pour m’aider à faire mes achats par internet ! En magasin, on peut toucher les tissus, mais sur les sites en ligne c’est plus complexe… en ayant à portée de main différents tissus et leurs caractéristiques, je vais plus facilement pouvoir comparer !
  • une troisième partie pour rédiger mes notes sur un vêtement que j’ai cousu. quel tissu j’ai utilisé, quels étaient mes réglages, si j’ai apporté des modifications ou pas …
  • et une dernière partie pour écrire des petits mémos : par exemple, un tableau des mensurations, comment calculer les dimensions pour faire son biais, la nomenclature des symboles de lavage (parce que non, je ne les connais pas tous par coeur), les différents types d’aiguilles et leurs utilisation, enfin pleins de petites astuces pour la couture !

C’est pas tout ça, mais je suis certaine que tu veux voir tout le contenu de plus près  !

Mes patrons

J’ai décidé de ranger mes patrons dans différentes catégories :

  • les hauts
  • les bas
  • les robes
  • les manteaux et les vestes
  • tout ce qui ne rentre pas dans les 4 premières catégories : autres

patrons1

patrons2.jpg

J’ai donc fait une petite enseigne par catégorie, comme on pouvait voir sur les magasins d’antan. Je ne suis pas une pro du dessin, alors les arabesques ne sont pas régulières, ni identiques d’un dessin à l’autre. Mais c’est ce qui fait tout le charme ! Ensuite, j’ai simplement fait des petites cases avec le nom du patron et la marque. Si la case est cochée : je possède le patron. Sinon, je ne l’ai pas, mais j’aimerai l’avoir. Simple et efficace !

Mes tissus

Pour mes tissus, j’ai décidé de reprendre les caractéristiques indispensables (à mes yeux) de chaque tissu.

J’y ai donc écrit :

  • le nom du tissu
  • l’endroit où je l’ai acheté
  • le prix au mètre
  • la laize
  • la composition
  • le grammage
  • l’extensibilité
  • la référence
  • les indications d’entretien

et surtout…. un échantillon du tissu ! Hey oui !

tissus1

J’ai toutes les informations nécessaires sous le tissu concerné, tout en ayant un échantillon assez conséquent pour avoir une idée du tombé, du toucher, de la transparence etc

tissus2.jpg

Et voilà ce que peut donner une double page de mon carnet :

tissus3.jpg

Et je me suis préparée des pages d’avance, pour mes prochains achats :

tissus4.jpg

 

Mes modèles

Je me suis réservée une page par modèle, histoire d’avoir assez de place pour écrire et surtout, pouvoir me relire !

Alors pour ces pages, j’ai décidé d’y inscrire pas mal de choses :

  • le nom du patron
  • le tissu utilisé
  • la taille du patron
  • la mercerie nécessaire (fils, tissus, zip, boutons etc)
  • mes réglages machine à coudre
  • mes réglages de surjeteuse
  • pour qui le vêtement était destiné
  • combien de temps j’y ai passé (juste à couper et à coudre, éventuellement à reprendre, mais pas à décalquer le patron…)
  • mon cout de revient pour faire le vêtement (hors prix du patron

Et… un énorme encart pour noter d’autres choses. Est-ce que j’ai fait un article dessus ? Est ce qu’il a bougé au lavage? Qu’est ce que je dois modifier si je veux le refaire ? Enfin, tout type d’information que je juge utile pour cette cousette.

couture1.jpg

 

Comme tu peux le voir, je ne suis pas une pro du dessin. Mes petits schémas sont basiques, mais au moins ils ont le mérite d’être clairs et facilement répétables d’une page à l’autre ! Histoire que ça reste un minimum homogène  dans mon petit carnet…

couture2

Mémo

Ma dernière partie rassemble tout ce qui touche à la couture, et qui peut m’aider dans mes travaux ! Pour le moment je n’ai encore rien écrit dans cette partie. Je n’ai même pas fait la page encore…

Mais je sais déjà que je vais y mettre un tableau des mensurations, où je pourrais inscrire les mensurations des différentes personnes qui me sollicitent. Mais aussi un récapitulatif de tous les symboles pour l’entretien des tissus. Ainsi qu’un mémo sur les utilisations des aiguilles (pour quels tissus etc)

* * * 

Si toi aussi tu veux faire un carnet de couture, que tu pourras emmener partout avec toi (durant tes excursion de shopping tissus, par exemple), lance-toi ! Chacun est libre d’y mettre ce qu’il veut. Il n’y a pas de règles à respecter.

Je ne prétends pas avoir fait le carnet parfait, mais je pense que c’est une bonne base pour commencer. J’ai donc pensé à toi, qui voudrais l’avoir mais qui n’as pas envie de passer du temps à faire des dessins : j’ai refait les différentes pages, pré-remplies, et tu peux les télécharger gratuitement !

CarnetCouture

Elles sont au format pdf, et à la taille A5. Donc lorsque tu les imprimeras, tu devras couper tout autour. Néanmoins, je n’ai pas fait de cadre volontairement, afin que tu puisses couper les pages à la dimension que tu souhaites. Comme ça, tu peux toujours décorer le tour de tes pages si le coeur t’en dit ! Et faire un carnet vraiment personnel !

Et laisse-moi un petit commentaire si tu télécharges mon document : ça fait toujours plaisir ! <3

 

Mise à jour : voici le lexique de mes petits dessins.
Mais libre à toi de les ré-interpréter !

lexique

 

 

 

 

34 commentaires sur “Mon carnet de couture

  1. C’est vraiment top comme système et très joli ! Bravo. Désormais je n’utilise plus trop de carnet ni de post-it 😉 je me suis créée un compte sur Trello et je gère avec sauf pour les tissus pour lesquels je me fais encore une fiche avec un échantillon (c’est quand même plus pratique en magasin pour savoir si la couleur convient!).
    Bonne journée

    1. Merci beaucoup !! C’est vrai qu’avoir le carnet en magasin, c’est plus pratique pour savoir ce qu’il faut ! 😉 Je ne connais pas trello, je vais aller voir ce que c’est 😉

  2. J’aaaaadoreeeee! Je suis totalement fan. Je vais de ce pas en imprimer pour commencer ce fameux carnet. Et surtout je vais essayer de m’y tenir ! Merci beaucoup pour ce joli travail 🙂
    Je crois que j’y ajouterai quelques touches de couleurs XD bisous

    1. De rien !!!!! Ajoute plein de couleurs et des paillettes aussi ! Je vois bien une belle licorne 🦄 en page de garde 🤗 je suis restée assez « sort » en matière de couleurs et de dessins. Faut aussi que les personnes se l’approprient 😊
      Hâte de voir ce que tu vas ajouter pour le rendre encore plus beau 😘

  3. Alors, juste wahoo, c’est du jolie travail. Moi qui gribouille le moindre truc sur un carnet, je n’y avait pas pensé. Et c’est propre, et c’est trier. En vrai je suis plus que novice niveau couture. Et surtout pas organisé. Merci pour tout vos conseils.

  4. J’adore l’idée du carnet ayant un bujo j’ai déjà essayée de noter les modèles dedans mais j’avais que maintenant j’ai un classeur avec toutes les indications dedans 😀

    1. Merci beaucoup !!!! Je voulais qqch que je pouvais transporter « facilement » dans mon sac à main quand je vais faire les boutiques de tissus ^^

  5. merci pour ce tuto – j’en ai « piqué » le modèle – je faisais déjà quelque chose de semblable mais un peu confus – le tien va m’aider à être plus « organisée » –

  6. Très sympa ton petit carnet et encore plus de partager !
    Bon je t’avoue que je ne vais pas m’en servir parce j’ai beaucoup trop de tissus pour l’instant 😉 et que j’ai un petit carnet « to do list » avec les pages qui s’enlèvent pour mes idées (même si j’oublie souvent d’écrire dessus…)
    Mais je garde l’idée de faire qqch pour les patrons… 😉

    Et tu dessines bien ! (si tu voyais comment je dessine… même ma fille de 4 ans est plus douée !!)

  7. J’avais commencé un carnet de ce type (j’en ai même attaqué un 2eme en espérant mieux m’y tenir), mais honnêtement, je n’arrive pas à être rigoureuse dessus.
    Par contre, j’ai un bujo, et j’y ai noté 2 pages de patrons (mais juste le nom et son créateur, le métrage et la mercerie nécessaire) histoire d’avoir toujours les infos sur mois si je passe en magasin à l’improviste. Du coup, sur le prochain, je préparerai quelques pages de libre au début du bujo, car là, elles sont un peu éparpillées.
    Ceci étant dit, j’adore ce que tu as fait de ton carnet. C’est organisé, clair, simple (j’aime ce qui est simple), bref, il est top.
    Ce que je peux te conseiller : faire une page avec des échantillons de tes fils (tenus avec du scotch). Moi, cela m’évite d’en racheter inutilement, ou à l’inverse, de devoir retourner au magasin parce-que je n’ai pas la bonne couleur

    1. Merci beaucoup pour toutes ces infos ! C’est vrai que ce n’est pas idiot de mettre les échantillons de fils. Mais j’ai décidé de ne pas les mettre volontairement, car pour chaque projet j’achète une petite bobine de la bonne couleur. Et comme je l’utilise pour surjet et coudre, généralement il ne m’en reste pas 😉

      1. oui, moi c’est vrai que j’ai tendance à acheter par bobines de 3000 mètres chez toto (le fil est pas mal, et à 3.5€ la bobine, ca vaut le coup)

  8. Quand je vois que les cases sont vides après le tissu n°7, je me dis que tu es sacrément raisonnable par rapport à moi !

  9. Bonjour
    J’adore cet article, un bon moyen de m’organiser notamment dans le choix de mes tissus, des modèles qui me plaisent, et du choix tissus modèles, je sens que je vais prendre beaucoup de plaisir à rassembler toutes ces info dans un carnet qui m’accompagnera partout 😍
    Merci pour ce partage.

    1. Avec plaisir ! Le plus long, c’esr de tout mettre en place. Et le plus difficile, c’est de s’y tenir 😅 mais c’est tellement pratique 😁

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.