Et 1, et 2, et 3 chardons !

Pour les femmes

Il y a quelques temps, j’ai cousu une jupe chardon pour l’anniversaire de ma copine. Si tu n’as pas vu l’article, il est juste ! Tu te souviens peut être de la joli gabardine satinée que j’avais utilisée :

chardon fleurie deer and doe

Et puis, j’ai eu envie de me lancer à nouveau dans une chardon, mais cette fois-ci, pour moi ! Avec mon tour de taille de 80,5 cm, j’hésitais grandement à la faire…. Pas certaine que le rendu final soit flatteur sur moi.

D’après le tableau des mensurations de Deer and Doe, je suis proche du 44 (mais pas tout à fait). Alors je l’ai coupé en 46, sachant pertinemment que la taille serait trop grande. Mais peu importe, je la porterai avec une ceinture si besoin est !

Pour ce premier essai, j’ai réalisé la version B dans un denim provenant du comptoir du tissu, en insérant un passepoil rouge fait maison, dans la découpe du bas !

smartcapture

J’ai surpiqué en rouge la pose du biais, je trouve que le contraste est plutôt sympa !

Je ne vais pas m’éterniser sur la découpe des pièces car je l’ai déjà fait dans mon autre article sur la chardon. La seule chose que j’ai changé, c’est la réalisation des passants de ceinture.

Voici ma méthode : contrairement à ce qui est indiqué dans le patron, j’ai découpé un morceau de tissu de 3 cm de large et de 36 cm de long. J’ai surfilé les 2 longs côtés, puis rabattu 1 cm du côté du long côté (envers contre envers). Par-dessus, j’ai rabattu l’autre long côté (envers) sur la partie déjà rabattue (endroit), 1 cm aussi . J’obtiens donc un long passant de 36 cm de long sur 1 cm de large ! Ensuite, j’ai réalisé deux piqures sur l’endroit, à 2mm de chaque bord. Pour obtenir mes 6 passants, j’ai terminé en coupant tous les 6 centimètres. Plus besoin de retourner les passants, chose assez casse-pieds….

Voici donc ma chardon en denim !

chardon denim et tee shirt plantain deer and doe

Je la porte ici avec le tee-shirt plantain (aussi de chez Deer and Doe !). Comme prévue, elle est trop grande (sans compter qu’il y a de l’élasthanne dedans). Le port de la ceinture est obligatoire si je ne veux pas me retrouver avec une jupe haute qui me tombe au niveau du nombril. Car ce modèle se porte plus haut : à la taille !

chardon denim deer and doe et tee shirt wanted vanessa pouzet

Tu remarqueras que la jupe chardon se marie également à merveille avec le tee-shirt wanted de Vanessa Pouzet. Cette encolure carrée, j’adore !

Bref ! Cette jupe je l’ai adopté alors j’ai décidé d’en faire une autre. Plus punchy, plus coloré, plus estivale !

J’ai donc cousu une deuxième chardon, dans un wax… à paillettes ! Oui oui, à PAILLETTES ! D’ailleurs, si tu en cherches, sache que cette petite merveille se trouve au comptoir du tissu (à cadaujac et à saint médard en jalles !). Cette fois-ci, je l’ai cousue dans une taille 44. Pour cette version, j’ai fait la version A, donc sans découpes, ni ajout de passepoil. Le tissu est déjà assez coloré, pas la peine d’en ajouter d’autres !

chardon_wax_paillettes.jpg

Et voici ma deuxième version ! Tu vois ces paillettes ? Ce sont tous les motifs jaunes/dorés !

Comme dit l’adage…. jamais deux sans trois !

Et voilà, j’ai récidivé… Il me fallait une tenue rouge et blanche pour un mariage. C’est 1 semaine jour pour jour avant le dit mariage, que j’ai trouvé un beau tissu rouge et blanc, et en soldes, chez diffuslaine ! Pas le temps de tergiverser sur quel modèle faire, il me fallait un modèle rapide à coudre, mais assez élégant pour un mariage. La chardon s’est imposée, naturellement !

chardon jacquard deer and doe

Et voici ce que ça donne ! Pour cette version, je n’ai pas fait de passants de ceinture. Et finalement, je regrette. Car je couds les passants sur la jupe et sur la parementure, afin de maintenir cette dernière en place. Et là, sans ces passants, la parementure ne reste pas en place. Elle se froisse, et je n’aime pas ça. Alors je vais ajouter des passants, mais dans un autre tissu. Ce jacquard s’effiloche beaucoup trop pour faire des passants.

chardon jacquard dee and doe

Je suis loin du nombre de chardon cousue, record détenu par (d’après mes sources) les suprises de Louise !

En tout cas, je regrette une seule chose : avoir attendu si longtemps avant de coudre la chardon ! Pour moi, il fallait être plutôt mince pour la porter, alors qu’en fait, non ! L’ampleur de la jupe chardon cache ce qu’on ne veut pas montrer !

Pour sur, il y en aura d’autres. Mais pour le moment, je vais me pencher sur d’autres modèles, comme une myosotis par exemple !

Publicités

Un portefeuille garde-ordonnance

Mes tutos

On ne va pas se mentir, les portefeuilles garde-ordonnances fournis par nos pharmacies, ne sont pas ce qu’il y a de plus jolis. Un peu comme le protège chéquier de nos banques quoi….

J’en avais un peu marre d’avoir ce portefeuille en plastique vert flashy dans mon sac, alors j’ai décidé de m’en faire un. Oui comme ça, sur un coup de tête !

Pour ce premier essai, j’ai fait simplement : j’ai mesuré la taille que faisais le mien, afin de le refaire à l’identique, mais en plus joli évidemment !

Et comme je suis sympa, tu pourras te faire le même à l’identique en suivant mon tuto ! Il faut que tu saches que fini, il ressemblera à ça, avec 3 volets :

mesures.png

La découpe des différentes parties

Toutes les dimensions que je vais te donner comprennent les marges de coutures, qui seront de 1cm. Alors tu n’as pas à te prendre la tête : tu découpes, et tu ne te poses pas de questions. Enfin si… Il faut que tu te questionnes sur quels tissus tu vas utiliser. Oui je sais c’est pas le plus facile…..

Pour l’extérieur :

  • un grand rectangle de 18 x 25,5 cm, on va l’appeler A. Pour moi, c’est le rectangle en liège
  • du biais, du ruban, du passepoil, d’autres tissus ou des appliqués si tu veux décorer l’extérieur

Pour l’intérieur :

  • un grand rectangle de 18 x 25,5 cm, on va l’appeler B. Pour moi, c’est le grand rectangle avec les ananas, pour le fond du portefeuille.
  • deux petits rectangles de 15 x 25,5 cm, on va les appeler C1 et C2.  Pour moi, ce sont les deux petits rectangle avec les ananas, pour le volet des ordonnances.
  • un petit rectangle de 9 x 25,5 cm, on va l’appeler D. Pour moi, c’est le cristal à paillettes, pour les volets de la carte vitale et de l’attestation de mutuelle !
  • environ 25 cm de passepoil
  • un peu de ruban adhésif de peintre, ou du masking tape. Tu comprendras en lisant

En avant pour la couture

1 Je commence par coudre mon passepoil sur le rectangle C1. Pour cela, je place mon passepoil le long du plus grand côté, de manière à ce que la couture se situe à 1cm du bord du tissu. Je couds avec mon pied spécial passepoil. Si tu n’en as pas, pas de panique ! Tu peux aussi utiliser celui pour la pose de fermeture standard.

passepoil1.png

2 Je positionne l’endroit du tissu C2 contre l’endroit du tissu C1, et je couds à 1cm du bord, toujours avec mon pied spécial passepoil, sur la couture que je viens juste de faire. Je repasse ensuite, et je retourne mon travail. Tadam ! Le premier volet est terminé ! Ohlala c’était trop dur….

passepoil2.png

3 Je viens mettre mon rectangle D (le cristal à paillettes !!!!!!) sur le bas du panneau C que l’on vient juste de coudre. Donc à l’opposé du passepoil. Il va falloir faire la couture permettant d’avoir les deux poches (pour la carte vitale et l’attestation de mutuelle). Mais je ne peux pas maintenir le tissu avec des épingles, sinon je vais faire des trous dans le cristal. Alors petite astuce : on pose un morceau de scotch ! Et pour pouvoir tracer la ligne de couture, j’utilise du scotch pour peinture, il permet d’écrire dessus sans peine. Donc, je positionne mon scotch a environ 7 cm du bord droit. Et a exactement 7,5 cm du bord droit, je trace un trait au stylo : c’est sur ce trait que je viens faire ma couture. Uniquement sur le papier cristal. Et ensuite, je retire le scotch.

coutureCristal.png

 

4 Je positionne maintenant l’ensemble de ce que je viens de coudre (le C passepoilé + le D) sur le rectangle B, comme ils doivent être à la fin. Et je viens faire une couture de maintien sur les 3 côtés, à 0,5 cm du bord. L’intérieur du protège ordonnance est maintenant terminé.

maintien.png

5 Si tu veux personnaliser l’extérieur de ton protège ordonnance, alors c’est à toi de jouer. Après il sera trop tard. Tu peux mettre un appliqué, former l’extérieur avec plusieurs tissus et du passepoil, etc. Garde juste en tête qu’il y aura 1 cm de marge couture tout autour. Moi j’ai simplement cousu une étiquette Couture & Paillettes.

ext.png

6 C’est bientôt terminé ! Il suffit maintenant de mettre l’endroit du panneau A contre l’endroit du panneau intérieur (celui que tu as fini à l’étape 4), et de faire une couture sur tout le tour, à 1cm. N’oublie pas de laisser une ouverture pour retourner ton travail à la fin ! Et si tu veux fermer ton protège ordonnance avec un lien à nouer, il faut que tu le place dans cette dernière couture.

ouverture.png

7 Et maintenant, je crante les coins et je dégarnis les coutures pour que les bords et les coins soient plus jolis une fois terminé.

coins.png

Je retourne ensuite mon travail par l’ouverture laissée ! Avant d’admirer mon joli protège ordonnance, je ferme l’ouverture par une couture à la main. Et pour lui donner la bonne forme, je n’hésite pas utiliser mon fer. Mais ATTENTION si tu as utilisé du simili ou comme moi, du papier cristal : ça fond ! Alors je place un tissu en coton entre la semelle du fer et le simili. J’y vais doucement avec la température du fer, et j’évite la vapeur (ça ramollit trop le cristal). Fais un test avant, c’est plus sûr 😉

Et voilà mon protège-ordonnance terminé, et rempli !

intFin.png

extFin

 

Merci de me laisser un petit commentaire, ou un lien vers ton blog si tu utilises mon patron !
Je serais ravie de voir vos créations !

 

 

 

 

Coudre une cape, cap ou pas cap ?

Pour les enfants

CAP !

 

J’ai découvert, 15 ans après tout le monde je l’avoue, le patron de la cape enfant de la créatrice Vanessa Pouzet.  Pour vous dire la vérité, une amie à moi l’a cousu pour sa fille, et j’ai trouvé le modèle tellement adorable, que j’ai eu envie de le coudre moi aussi, mais pour ma filleule ! Après tout, je suis une marraine qui déchire !

Je me suis donc mise à la recherche des tissus pour réaliser cette cape ! Je la souhaitais assez chic. Un peu à la Blair Warldof, tu vois ? J’avais dans mon stock de tissu, un lainage Chanel, trop joli (normal c’est un Chanel !). Mais après réflexion, des motifs carrés sur une coupe arrondie… Hum… pas certaine que le résultat soit à la hauteur de mes espérances. Pas grave ! J’ai rangé cette étoffe, et j’ai regardé un peu ce que je pourrais utiliser d’autres.

J’ai choisi un joli caban noir sur le site des coupons Saint Pierre. Il est tellement doux… et chaud aussi ! Parfait pour en faire un manteau !

Capture d’écran 2017-12-10 à 12.29.15.png

Pour la doublure, j’ai acheté ce tissu au Comptoir du Tissus , à Saint Médard en Jalles. L’extérieur étant très sobre, j’ai décidé de mettre un tissu de doublure plutôt coloré ! Je pense que pour ce coup là, j’assume très bien le nom de mon blog. Tu as vu toutes ces paillettes ?! 

Capture d_écran 2017-12-10 à 12.28.46

Jusque là, le style Blair Warldof n’est pas très très présent, je te l’accorde. Mais attend de voir quel bouton j’ai choisi d’utiliser…

Capture d_écran 2017-12-10 à 12.31.50

Alors ?! Y a pas une petite touche de Warldof maintenant ? 

Il y a deux tailles disponibles (3-6 ans et 7-12ans) dans la version enfant. Ce que j’aime dans ce patron, c’est qu’il est assez modulable. On peut le faire plusieurs fois, dans une multitude de tissus, et obtenir à chaque fois un style très différent ! Voici toutes les options qu’il y a, avec en gras, celles choisies !

  • le devant de la cape peut être droit ou arrondi
  • la capuche peut être fixe, amovible ou totalement absente
  • on peut y ajouter un col claudine un col droit (chicos), ou pas de col du tout !
  • on peut poser des pressions pour former des manches, que l’on retrousse pour laisser apparaître la doublure
  • on peut fermer par un ruban noué, un joli bouton ou des pressions

Je te l’accorde, la touche Blair Warldof, c’est plutôt un ruban noué. Mais pour une petite fille, ce n’est pas ce qui est le plus simple pour s’habiller le matin. Alors oui, elle connaît l’histoire du lièvre qui tourne autour de l’arbre, qui voit un trou et qui rentre dedans blablabla. Mais j’ai préféré mettre un joli bouton bijoux à la place. Et quand elle sera plus grande, je lui en ferai une autre avec un ruban cette fois ! NA !

Pour ce qui est des explications, elles sont claires, et pleines d’humour (un peu comme moi quoi… humhum…). Il y a aussi des schémas, qui rendent le montage de la cape vraiment facile.

Petite précision : si tu fais la cape avec la capuche, il ne faut pas oublier de couper le rectangle dans le biais. C’est indiqué sur le patron bien sûr, mais il n’y a pas de pièce patronnée. C’est pour ça que je me permet de le dire. Si jamais tu oublies de couper ce rectangle, tu t’en rendras comptes bien assez tôt : ta capuche aura une drôle de tête !

Tout s’est très bien passé, ou presque… Parce que j’ai galéré à épingler la doublure correctement sur le pourtour de la cape. Je m’y suis reprise à 3 fois… Oui bon bah ça va ! c’est pas facile d’épingler toute cette quantité de tissu quand tu n’as pas une table assez grande, et un chat qui a tendance à se venir se coucher là où tu travailles. Toi même tu sais, n’est-ce pas ?

Après tout ce blabla (félicitations si tu as lu jusque là !) voici la cape !

Tout d’abord , première façon de la porter : sans la capuche.

cape

En option, on peut utiliser les pressions pour former des manches ! On retrousse alors le bas de la cape, afin de laisser apparaître la doublure. C’est plus pratique pour tenir la main de ses parents quand même…

manche.png

Pour fixer la capuche amovible, j’ai fait des boutonnières avec un élastique rond.

elastiquescapuche

Et j’ai utilisé ces petits boutons en bois en forme de coeur. Ces boutons sont cousus sous le col claudine de la cape, et permettent de venir y fixer la capuche.

boutoncapuche

Et voici la deuxième façon de porter la cape : avec sa capuche. Le truc des pressions pour former les manches, ça reste valable aussi !

capecapuche

J’ai choisi de fermer la cape par un énorme bouton !

boutonbijou

C’est tout pour le moment, en ce qui concerne les photos ! J’en ajouterai bientôt, quand la propriétaire aura reçu et porté sa jolie cape !

En tout cas, j’espère qu’elle lui plaira ! 💞 Réponse dans quelques jours….

XOXO

Gossip Girl

 

 

 

Le protège-chéquier

Mes tutos

Voici un nouveau diy gratuit, que je te propose aujourd’hui ! Il s’agit d’un protège-chéquier ! Il faut dire que les modèles offerts par nos banques, ne sont pas très esthétiques (désolé si tu passes par là Mr mon Banquier). Tu es plutôt d’accord non ? 🤭

Alors je te propose aujourd’hui de réaliser ce protège-chéquier, qui te donneras envie de le sortir plus souvent !🤗

protegechequierfermer.png

Pour le réaliser, je me suis basée sur mon propre chéquier qui mesure 17,5cm par 9,8 cm (non pas 10 cm, j’aime la précision). C’est un chéquier que l’on appelle français. Je m’excuse si tu as une version italienne… Je n’en avais pas sous la main pour te proposer une seconde version du portège-chéquier 😔…

Alors pour le réaliser, il te faut choisir un tissu principal et un tissu pour la doublure. Des coupons de 47×22 cm sont suffisant pour réaliser ce protège-chéquier.

Tu trouveras le patron ici : CoutureAndPaillettes_ProtegeChequier  et toutes les marges de coutures sont comprises, et valent 7 mm, soit la largeur d’un pied presseur.

Pour imprimer le pdf, il faut sélectionner « imprimer en taille réelle ».
Tu as un carré test de 5cm de côté pour vérifier l’échelle.

En plus du tissu, il te faudra :

  • Deux morceaux de biais de 20,5 cm
  • Du thermocollant léger si ton tissu extérieur est très fin

Et si tu souhaites décorer la face extérieure de ton chéquier : il te faudra du ruban, du passepoil, des boutons, peut être même un autre tissu pour faire un appliqué etc. Laisse place à ton imagination ! 🤗

Passons maintenant à la couture !

Afin de t’aider avec les photos suivantes, j’ai choisi pour la doublure : un coton anglais à fleur roses (d’ailleurs ce sont des chutes récupérées de ce projet). Pour le tissu principal,  j’ai choisi une suédine taupe. Je n’ai pas thermocollé ma suédine car je trouvais le tissu assez épais. Mais après, c’est un choix personnel.

Il faut que tu commences par les rabats. Prend un petit rectangle de chaque tissu, et superpose-les de cette manière : envers du tissu principal contre envers de ta doublure.

Ensuite, avec ton fer à repasser, tu vas marquer le biais. Fais attention à la nature de ton biais. Si c’est un coton alors il n’y a pas de précautions particulières à prendre. Mais si c’est un simili (ou tout autre nature plastique) place un tissu par dessus. Sinon ton fer va le faire fondre….

PliageBiais

Si tu n’as pas de fer, tu peux aussi utiliser ton ongle : en appuyant sur le pli
pour le marquer.

Epingle, ou maintient, le biais sur les rabats que tu viens de superposer. Il ne te reste qu’à coudre à 2 mm du bord du biais. N’oublie pas de répéter l’opération avec les autres petits rectangles 😉

PositionnementBiais

Voilà, maintenant, tu devrais te retrouver avec ça : les deux rabats maintenus par un joli biais ( à paillettes 🤩)

Rabats

Passons maintenant à l’extérieur de ton chéquier. Tu as coupé un rectangle de 20,5 x 25 cm. Ce rectangle sera l’extérieur de ton protège-chéquier, c’est à dire l’apparence qu’auras ton chéquier, lorsque celui-ci sera refermé. Si tu veux le décorer avec des appliqués, des boutons, de la passementerie, c’est le moment ! Après il sera trop tard….

CouturePassepoil

Voici ce que j’ai fait : j’ai posé un passepoil doré sur toute la hauteur, à environ 2/3 de la largeur du coupon. Puis, j’ai cousu un empiècement d’un coton léger à motifs.

Voilà la face extérieure de mon porte-chéquier terminée :

Exterieur

Et si on passait à l’assemblage ?

Alors tu vas poser le tissu extérieur, endroit face visible. Puis sur l’un des côtés, tu vas poser un de tes rabats comme ceci : endroit du rabat contre l’endroit du tissu extérieur. Tu vas coudre le bas de ton rabat (le côté des 20,5cm).

CoutureRabat

Ensuite, tu vas positionner ton autre rabat en face. Sauf que cette fois-ci, tu ne vas pas le coudre. Tu vas positionner le tissu de la doublure contre tes rabats. L’endroit de ta doublure contre l’endroit de ton tissu principal, ce qui donne quelque chose comme ça.

empilementavantcouture

En cousant la doublure sur cet empilement, tu vas coudre aussi le rabat. Mais pourquoi on a cousu le rabat de droite et pas le rabat de gauche? Eh bien parce qu’on va coudre la doublure, mais pas partout 🤗! On va laisser une ouverture. Et où ça ? allez réfléchis un peu …. Eh bien du côté où le rabat à été cousu 😉 ! Donc tu vas coudre la doublure sur le tissu principal, en faisant bien attention à ce que le rabat soit correctement positionné, afin qu’il soit pris dans la couture. Tu vas laisser une ouverture sur le côté de ton protège-chéquier, pour te permettre de le retourner. Parce que comme ça, on est d’accord, ça ne ressemble pas à grand chose 😅… Tu as limite envie de reprendre ton protège-chéquier tout moche que la banque t’a offert, n’est-ce pas 🤔?

Tu vas coudre alors comme le montre les pointillés : et n’oublies pas, on commence et on termine par un point d’arrêt.

EmpilementFinal2

Voilà c’est presque terminé !

Tu vas cranter les coins, pour que tes angles soient jolis. Tu vas alors utiliser tes ciseaux pour enlever de la matière dans les coins.

crantercoinsIl faut que tu coupes au plus près de la couture, mais SANS couper la couture hein !

Maintenant, il faut que tu retournes ton protège-chéquier par l’ouverture que tu as laissé. Tu auras quelque chose comme ça :

PieceRetournee

Il ne te reste plus qu’à fermer l’ouverture qui t’as permis de tout retourner. Tu peux faire un point à la main ou à la machine, c’est toi qui décide. De toute façon, la couture ne se verra pas 😉

C’est bon ? Elle est faite cette couture ? 😏

Maintenant, il faut retourner les rabats pour qu’ils soient du bon côté.

Tadaaaaaaam ! C’est terminé !

RabatsRetournés

Alors… on a envie de faire des chèques maintenant ?

Protegechequier1

 

Une Poppy à paillettes

Pour les enfants

Il y a quelques temps, il me fallait coudre une robe pour une petite puce d’un an. Ma deadline était courte : à peine 2 jours…. (oui j’aime coudre dans la précipitation…) Il fallait donc une robe jolie, rapide et facile à faire.

J’ai dégainé un patron qui dormait, bien au chaud dans son tiroir : La robe chasuble, dite Poppy, par Lou and me.

Quant aux tissus, deux coupons trouvés dans mon magasin fétiche m’attendaient. Un peu de passepoil et de biais doré pour réhausser tout ça, et voilà que la robe était prête à être portée ! J’ai tout juste eu le temps de la laver avant de l’offrir durant le week-end.

Mission accomplie !

img_20170804_190758159-e1504891197861.jpg

Et voici la jolie robe rose à paillettes  sur son cintre !

Mais le mieux reste une photo avec l’heureuse propriétaire :

poppy2

Dites-moi ce que vous en pensez ! Et surtout dites moi si vous l’avez cousu aussi 😉 je serais heureuse de voir vos créations 😉