Laurel, une blouse aux 1000 facettes

Pour les femmes

Je reprends la plume (enfin le clavier) après beaucoup d’absence ! Mais j’ai une bonne excuse : un déménagement de 800 km à organiser en quelques semaines, ainsi que des repères à trouver avec un tout nouveau travail. Bref, de quoi m’éloigner de la couture pendant un certain temps…

Mais aujourd’hui, je prends le temps de vous présenter ma dernière cousette en date ! Pour celles qui me suivent sur les réseaux sociaux, je vous ai déjà dévoilé quelques clichés… Et pour celles qui ne me suivent pas, c’est le moment de vous dévoiler Laurel, la blouse de Sophie Denys !

Si vous avez suivi Sophie lors de ses débuts en couture, cette blouse ne doit pas vous être inconnue. Depuis qu’elle a lancé sa marque avec Kosima l’année passée, Sophie a décidé de revoir complètement ses premiers patrons gratuits, et de les proposer sous la déclinaison spécifique à sa marque : du 32 au 56 ET en 3 statures différentes : 160 cm, 168 cm et 176 cm. Disponible en PDF, en format A0 et A4, avec une fonction calque pour n’imprimer que la taille souhaitée, pour seulement 11€ (je ne relancerai pas le débat des marques vous obligeant à payer plus si vous désirez plus de tailles….). Bref : il y a eu du boulot depuis ! Et c’est pourquoi la version gratuite n’est plus disponible, et que Laurel est arrivée !

Laurel est proposée avec différentes finitions :

  • 2 finitions aux manches : manches froncées avec bracelet de manche simple ou manches avec fente et liens à nouer
  • 2 finitions de dos : dos simple en 1 morceau ou dos doublé avec une découpe
  • 2 cols : col en V simple, ou agrémenté d’un col officier

J’ai choisi pour ma Laurel, les options suivantes :

  • les manches froncées avec un bracelet de manche simple
  • un dos en 2 morceaux
  • la finition avec le col officier

Allez sans plus attendre, voici les photos portées de ma blouse Laurel !

IMG_1995 copie.jpg

Le patron est, comme pour Kosima, limpide ! Tous les crans tombent parfaitement les uns en face des autres, et c’est plutôt agréable ! Je vous l’accorde, c’est plutôt normal que ça tombent en face. Mais chez d’autres marques, ce n’est pas le cas….

Bref, revenons-en à ma blouse! J’adore ce col officier, ça change du classique col en V ! Pas vous ?

IMG_2027 copie.jpg

IMG_2025 copie.jpg

Comme vous pouvez le constater, j’ai rehaussé les découpes d’un passepoil ! Etonnant venant de ma part, n’est-ce pas ? Ahahaha ! J’ai donc mis du passepoil pour la découpe du dos, mais également au niveau des poignets de manches.

dos.jpg

Je dois vous avouer une chose : je n’ai pas repris mes mesures depuis que j’ai cousu Kosima et j’ai coupé la même taille… Fatale erreur ! Depuis, l’hiver, ainsi que plusieurs raclettes, tartiflettes, welsh et autres mets aux fromages sont passés par là ! Et je suis un peu à l’étroit. Même si la coupe de Laurel est plus près du corps que Kosima (Non ! Je ne me cherche pas d’excuse !), la prochaine Laurel, je la ferai une taille au-dessus !

IMG_2015 copie 2

Et quitte a refaire une Laurel, autant la hacker ! Je vous annonce en exclu que mon méfait se fera au niveau de la découpe du dos ET des poignets de manche. Avec ma petite modification, vous aurez une troisième option disponible pour Laurel ! Ne vous inquiétez pas, le tuto est prévu ! 😉

Au fait, vous avez trouvé de quelle série provient le nom Laurel ? Eh oui, c’est un peu aussi ça, la marque de fabrique de Sophie Denys : nommer les patrons d’après un personnage marquant d’une série (américaine ou anglaise généralement !)

IMG_20190311_192924.jpg

Sachez que Laurel est parfaite pour vous initier aux finitions invisibles à la main ! Les poignets de manches ainsi que le dos doublé rendront votre blouse très couture !

J’ai une petite surprise pour vous…. A l’occasion de l’anniversaire de la créatrice, vous bénéficiez d’une promo exceptionnelle durant 48 heures. Pour ses 30 ans, Sophie Denys vous propose 30% sur tous ses patrons (pour être claire : les patrons passent de 11€ à 7,70€ !)

Allez, comme je suis cool : je vous mets le lien pour Laurel directement ici ! Mais sachez que la réduction est aussi valable pour Kosima et Michaela. Je dis ça comme ça… Attention ! La réduction est valable uniquement les 20 et 21 mars 2019 !

Si ma blouse vous a plu, n’hésitez pas à enregistrer cette épingle sur Pinterest !

pin

Publicités

Vlog couture #3 : je couds le gilet Grand’Ourse d’Ikatee

Mes vlogs

Le gilet grand’Ourse est un patron unisexe, que l’on peut faire en gilet, en veste ou en manteau selon les tissus choisis. On peut le doubler ou le ganser. Choisir de mettre une capuche ou non, et d’y apposer des détails mignons comme des oreilles de lapin ou de petit ourson.

Si vous ne connaissez pas la marque Ikatee, je vous invite à découvrir leurs patrons pour bébés et enfants en cliquant sur le lien suivant : Ikatee

J’ai cousu la version 18 mois du modèle doublé à capuche, avec les oreilles de lapin. Et vous explique tout le montage et la réalisation de ce manteau, dans la vidéo ci-dessous.

D’ailleurs, j’ai fait une petite modification afin d’amener un pli d’aisance dans la doublure !

pose biais angle couture

Poser du biais dans un angle

Des points techniques

La pose du biais dans un angle est une chose qui peut parfois faire peur. Et je suis certaine que plusieurs fois, tu t’es dis « je vais faire un arrondi ! Je ne me prendrai pas la tête !« . Allez, avoue….

Eh bien ce temps est révolu ! Car je vais te montrer la technique in-fail-lible pour poser du biais dans un angle, et obtenir un résultat parfait, sur l’endroit et sur l’envers !

angle

robe romina été

Romina, la robe idéale pour l’été

Mes coutures

Pour celles qui ne connaissent pas, Romina est un modèle issu du magazine mars/avril 2018 de La Maison Victor. C’est une robe de style romantique, possédant des manches bouffantes, agrémentées d’un très joli pli creux sur le bas de la manche. Des fronces viennent souligner les épaules, tandis que le décolleté en V vient flatter la silhouette.

C’est une robe vraiment très facile à coudre (oui, même si la maison victor a mis 3 étoiles de difficulté), mais les explications sont vraiment claires et facilitent beaucoup la réalisation de cette robe !

[themoneytizer id= »19109-2″]

Si tu me suis sur Instagram, tu as déjà du voir plusieurs posts où je la porte : pour un mariage, pour une garden party au château de l’Islette bref : cette robe je la mets, je la remets, et je l’adore ! Sauf que je suis passée à ça de ne pas pouvoir la faire… Une catastrophe ! Non pas que je n’ai rien compris aux explications (elles sont limpides !). Mais j’ai eu une très mauvaise expérience avec mon spray de fabulon. Et pour le coup, c’est entièrement ma faute…

Installe-toi confortablement, prends un thé, un café, un chocolat, ou même une bière (attention, à consommer avec modération), je vais te raconter comment cette catastrophe s’est transformée en robe tout a fait portable.

C’est bon, tu es installée ?

Alors comme à mon habitude, j’aime me faciliter la tâche. Et entre-nous, qui aime se la compliquer ? Personne, hein ? C’est bien ce que je pensais…. J’ai donc sorti ma bombe de Fabulon pour amidonner ma viscose, la rendre rigide comme une popeline, et ainsi faciliter la découpe des pièces.

J’ai plié mon tissu en deux, et j’ai vaporisé l’amidon sur une surface de mon tissu. J’ai repassé mon coupon, l’ai positionné sur la table, épinglé le patron, et découpé toutes les pièces. Ensuite, j’ai revaporisé un peu de fabulon, puis repassé chacune des pièces avec mon fer, avant de les surjeter. J’ai commencé à coudre. Et là…. c’est le drame !

Mes pièces n’ont plus du tout la même taille ! Alors que tout a été découpé tissu plié… Une erreur de découpe, ça peut arriver, mais en découpant les pièces en même temps, il est impossible d’avoir une différence…

J’ai donc positionné mes pièces en tissu sur mes pièces du patron, et là, je me suis rendue compte qu’en plus de ne pas être de la même taille, elles étaient toutes les deux plus petite que la pièce de patron… Vraiment bizarre…

C’est la première fois que cela m’arrivait avec l’amidonnage. Peut-être n’ai-je pas assez agité la bouteille ? Peut-être est-ce parce que j’ai utilisé la fin de ma bouteille ?  Je suis quasi certaine que cela ne vient pas de la qualité du tissu, car je l’ai lavé, et séché juste après l’avoir acheté. Il n’y a donc aucun résidu d’apprêt chimique sur mon tissu, s’il y en avait, il est parti au lavage !

La seule solution que je vois, et qui me paraît la plus logique aussi,  est l’abus d’utilisation de mon spray de Fabulon. De plus, il devait rester beaucoup trop d’eau dans le fond de ma bouteille. L’eau + la chaleur du fer a fait rétrécir une partie des pièces car comme je te l’ai dit, j’ai re-amidonné après la découpe.

robe rominarobe romina pièces dos amidonnées

J’ai donc décidé de passer à l’eau l’une des pièces amidonnées, et là, MI-RACLE ! La pièce amidonnée et lavée est à nouveau de la taille du patron ! J’ai donc relavé toutes mes pièces découpées (et surjetées) en machine.  Et tu vois, les pièces font à nouveau la même taille !

robe romina pièces dos amidonnée

J’ai pu enfin commencer à coudre cette robe. Après 1 journée de galère et de questionnement…

Je n’ai apporté que 2 modifications sur le patron :

  • j’ai d’abord raccourci les jupes de 5cm. Car je trouvais la longueur de base, trop mémérisante sur moi.
  • j’ai enlevé les rubans de satin pour les boutons, car je n’avais pas choisi une bonne largeur de ruban, et que cela faisait vraiment bizarre. J’ai donc replié les rubans sous la pièce devant, et j’ai piqué l’ouverture du décolleté sur toute la hauteur afin de maintenir en place les rubans et d’éviter à la robe de bâiller (bah oui, je n’ai plus de boutons pour maintenir fermée l’ouverture…)

passants.jpg

Comme je te l’ai dit plus haut, la maison victor a mis une difficulté de 3 à cette robe. Honnêtement, je ne l’explique pas car les explications sont vraiment claires. Certes il y a pleins de petites choses à faire sur chaque pièce (des fronces sur les pièces devants, des fronces également sur la tête d’épaule, des plis creux sur le bas des manches) mais rien de vraiment compliqué à faire lorsque l’on suit les explications données par le magazine.

rpt

Peut-être que c’est du au tissu recommandé ? Une viscose légère, donc des tissus fluides qui bougent très facilement ? Je ne sais pas… En tout cas, je ce que je sais, c’est qu’elle est vraiment très agréable à porter lorsqu’il fait plus de 30 degrés !

smartcapture

J’aime beaucoup les nombreux détails composant ce modèle. Je trouve que les manches sont très élégantes avec ce pli creux.

smartcapture

Suite à mon choix de tissu, on ne les voit pas beaucoup, mais il y a des fronces sur le devant du buste, ainsi qu’aux têtes d’épaule, apportant un peu de structure à la robe.

sdr

Le haut de la pièce dos est doublée, et le fini à l’intérieur comme à l’extérieur, fait très pro. La fraîcheur de cette robe (probablement apportée par les motifs floraux,) me rappelle certaines robes de chez Ba&sh (pour celles qui connaissent). Le prix en moins ! D’ailleurs, cette viscose, je l’ai obtenu au comptoir du tissu ! ❤

rptToutes les photos en extérieur ont été prises lors d’un pic-nic suivi d’une soirée à la bougie au château de l’Islette. Du coup, je ne te le cache pas, j’en ai profité pour me la jouer grave avec ma robe fleurie et mon large chapeau !

Mais revenons-en au château ! Si tu as l’occasion d’aller le visiter, je t’invite à faire une escale, pour y découvrir les amours cachées de deux grands artistes : Camille Claudel et Auguste Robin. De plus, de nombreux transats sont disséminés dans le parc, afin de se reposer et de profiter de l’atmosphère idyllique au bord de l’Indre, qui traverse le domaine, s’étire et serpente, donnant à l’ensemble un charme incomparable.

Si tu as aimé ma robe, je t’invite à enregistrer la photo suivante sur pinterest !

robeRominaPinterest.jpg