Mes coutures

Romina, la robe idéale pour l’été

Pour celles qui ne connaissent pas, Romina est un modèle issu du magazine mars/avril 2018 de La Maison Victor. C’est une robe de style romantique, possédant des manches bouffantes, agrémentées d’un très joli pli creux sur le bas de la manche. Des fronces viennent souligner les épaules, tandis que le décolleté en V vient flatter la silhouette.

C’est une robe vraiment très facile à coudre (oui, même si la maison victor a mis 3 étoiles de difficulté), mais les explications sont vraiment claires et facilitent beaucoup la réalisation de cette robe !

Si tu me suis sur Instagram, tu as déjà du voir plusieurs posts où je la porte : pour un mariage, pour une garden party au château de l’Islette bref : cette robe je la mets, je la remets, et je l’adore ! Sauf que je suis passée à ça de ne pas pouvoir la faire… Une catastrophe ! Non pas que je n’ai rien compris aux explications (elles sont limpides !). Mais j’ai eu une très mauvaise expérience avec mon spray de fabulon. Et pour le coup, c’est entièrement ma faute…

Installe-toi confortablement, prends un thé, un café, un chocolat, ou même une bière (attention, à consommer avec modération), je vais te raconter comment cette catastrophe s’est transformée en robe tout a fait portable.

C’est bon, tu es installée ?

Alors comme à mon habitude, j’aime me faciliter la tâche. Et entre-nous, qui aime se la compliquer ? Personne, hein ? C’est bien ce que je pensais…. J’ai donc sorti ma bombe de Fabulon pour amidonner ma viscose, la rendre rigide comme une popeline, et ainsi faciliter la découpe des pièces.

J’ai plié mon tissu en deux, et j’ai vaporisé l’amidon sur une surface de mon tissu. J’ai repassé mon coupon, l’ai positionné sur la table, épinglé le patron, et découpé toutes les pièces. Ensuite, j’ai revaporisé un peu de fabulon, puis repassé chacune des pièces avec mon fer, avant de les surjeter. J’ai commencé à coudre. Et là…. c’est le drame !

Mes pièces n’ont plus du tout la même taille ! Alors que tout a été découpé tissu plié… Une erreur de découpe, ça peut arriver, mais en découpant les pièces en même temps, il est impossible d’avoir une différence…

J’ai donc positionné mes pièces en tissu sur mes pièces du patron, et là, je me suis rendue compte qu’en plus de ne pas être de la même taille, elles étaient toutes les deux plus petite que la pièce de patron… Vraiment bizarre…

C’est la première fois que cela m’arrivait avec l’amidonnage. Peut-être n’ai-je pas assez agité la bouteille ? Peut-être est-ce parce que j’ai utilisé la fin de ma bouteille ?  Je suis quasi certaine que cela ne vient pas de la qualité du tissu, car je l’ai lavé, et séché juste après l’avoir acheté. Il n’y a donc aucun résidu d’apprêt chimique sur mon tissu, s’il y en avait, il est parti au lavage !

La seule solution que je vois, et qui me paraît la plus logique aussi,  est l’abus d’utilisation de mon spray de Fabulon. De plus, il devait rester beaucoup trop d’eau dans le fond de ma bouteille. L’eau + la chaleur du fer a fait rétrécir une partie des pièces car comme je te l’ai dit, j’ai re-amidonné après la découpe.

robe rominarobe romina pièces dos amidonnées

J’ai donc décidé de passer à l’eau l’une des pièces amidonnées, et là, MI-RACLE ! La pièce amidonnée et lavée est à nouveau de la taille du patron ! J’ai donc relavé toutes mes pièces découpées (et surjetées) en machine.  Et tu vois, les pièces font à nouveau la même taille !

robe romina pièces dos amidonnée

J’ai pu enfin commencer à coudre cette robe. Après 1 journée de galère et de questionnement…

Je n’ai apporté que 2 modifications sur le patron :

  • j’ai d’abord raccourci les jupes de 5cm. Car je trouvais la longueur de base, trop mémérisante sur moi.
  • j’ai enlevé les rubans de satin pour les boutons, car je n’avais pas choisi une bonne largeur de ruban, et que cela faisait vraiment bizarre. J’ai donc replié les rubans sous la pièce devant, et j’ai piqué l’ouverture du décolleté sur toute la hauteur afin de maintenir en place les rubans et d’éviter à la robe de bâiller (bah oui, je n’ai plus de boutons pour maintenir fermée l’ouverture…)

passants.jpg

Comme je te l’ai dit plus haut, la maison victor a mis une difficulté de 3 à cette robe. Honnêtement, je ne l’explique pas car les explications sont vraiment claires. Certes il y a pleins de petites choses à faire sur chaque pièce (des fronces sur les pièces devants, des fronces également sur la tête d’épaule, des plis creux sur le bas des manches) mais rien de vraiment compliqué à faire lorsque l’on suit les explications données par le magazine.

rpt

Peut-être que c’est du au tissu recommandé ? Une viscose légère, donc des tissus fluides qui bougent très facilement ? Je ne sais pas… En tout cas, je ce que je sais, c’est qu’elle est vraiment très agréable à porter lorsqu’il fait plus de 30 degrés !

smartcapture

J’aime beaucoup les nombreux détails composant ce modèle. Je trouve que les manches sont très élégantes avec ce pli creux.

smartcapture

Suite à mon choix de tissu, on ne les voit pas beaucoup, mais il y a des fronces sur le devant du buste, ainsi qu’aux têtes d’épaule, apportant un peu de structure à la robe.

sdr

Le haut de la pièce dos est doublée, et le fini à l’intérieur comme à l’extérieur, fait très pro. La fraîcheur de cette robe (probablement apportée par les motifs floraux,) me rappelle certaines robes de chez Ba&sh (pour celles qui connaissent). Le prix en moins ! D’ailleurs, cette viscose, je l’ai obtenu au comptoir du tissu ! <3

rptToutes les photos en extérieur ont été prises lors d’un pic-nic suivi d’une soirée à la bougie au château de l’Islette. Du coup, je ne te le cache pas, j’en ai profité pour me la jouer grave avec ma robe fleurie et mon large chapeau !

Mais revenons-en au château ! Si tu as l’occasion d’aller le visiter, je t’invite à faire une escale, pour y découvrir les amours cachées de deux grands artistes : Camille Claudel et Auguste Robin. De plus, de nombreux transats sont disséminés dans le parc, afin de se reposer et de profiter de l’atmosphère idyllique au bord de l’Indre, qui traverse le domaine, s’étire et serpente, donnant à l’ensemble un charme incomparable.

Si tu as aimé ma robe, je t’invite à enregistrer la photo suivante sur pinterest !

robeRominaPinterest.jpg

 

10 commentaires sur “Romina, la robe idéale pour l’été

  1. bonjour – très jolie cette robe et le tissu est très frais – bravo- je vais regarder sur mes LMV je crois que je l’aie aussi – j’adore cette revue – je l’ai découverte il ya un an environ –

  2. J’ai vu fleurir pas mal de Romina sur le web et pas toujours des réussites ( notamment avec des tissus pas assez souples mais également du au fait que la robe est très ample ce qui peut faire effet sac) mais la tienne est vraiment jolie. Tu as très bien choisi ton tissu. La raccourcir était également un bon choix. Pour finir j’adore tes photos dans ce décor bucolique !

    1. Merci beaucoup pour ces jolis compliments ! Effectivement, la raccourcir a été une bonne idée : je ne dois pas être assez grande pour la porter à la bonne longueur ! ahahah !
      J’avoue que le cadre était magnifique, et que j’en ai bien profité 😀

  3. Tiens, je note pour l’amidonnage abusif qui peut temporairement faire rétrécir une pièce, c’est bon à savoir !
    La robe est très jolie et te va super bien, j’aime bien les détails des manches.

    1. Merci beaucoup 😁😁😘
      Maintenant, je fais un test ! Je dessine un carré de 10x10cm j’amidonne, je repasse, et je vois si ça a bougé ou pas 🙂 plus jamais ça 😂

  4. Cette robe est vraiment la petite touche de légèreté de l’été qui se porte hyper facilement, autant cet été que l’été prochain !

    Merci pour ce super article, t’es très encourageante et tu donnes envie de coudre !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.